Das Leben im Kloster

Saint Benoît

Benoît de Nursie vécut en Italie au sixième siècle (il meurt vers 560). Homme à la recherche de Dieu, dans la pratique de l'Évangile, il mène d'abord la vie solitaire comme ermite; rejoint ensuite par des disciples, il les organise en communauté et s'établit au Mont-Cassin, entre Rome et Naples.

Là et pour eux, il rédige sa Règle des moines, inspirée d'autres règles antérieures, mais marquée fortement de sa personnalité.

Cette Règle qui précise quelques normes de conduite à l'intention des moines, est comme un condensé de l'Évangile. Homme ou femme, quiconque veut chercher Dieu y trouverait un programme de vie équilibré - prière (communautaire et personnelle), travail (manuel ou intellectuel), communauté fraternelle vécue dans l'attention aux autres. Souplesse et modération (ce qu'on appelle aussi "discrétion") font l'originalité de cette Règle, comme encore le souci affirmé de respecter les personnes et de s'adapter aux situations concrètes.

Au neuvième siècle, sa Règle s'imposera dans tout l'Occident. C'est pourquoi il est souvent appellé le Patriarche des moines d'Occident.

Il est un des patrons de l'Europe.

Quelques représentations de Saint Benoît à Maredsous