Ensemble "Laus aeterna"

Gabriele Bonfanti

Gabriele Bonfanti a commencé le chant, la danse et le théâtre classiques à l’âge de cinq ans, aux Ateliers des Arts du Spectacle et de la Danse de Lilian Lambert, en cours collectif. À l’âge de onze ans, il se dirige vers les cours de chant individuels avec le professeur Michel Bouvroux. Il chante jusqu’à sa mue en tant que soprano, et s’arrête pendant deux ans lors de celle-ci. À dix-sept ans, il reprend le chant avec Mélanie Ricciolini et Johanne Deom dans la même école, avec une voix de baryton. Il travailla avec Anne Horback et Eunice Arias plusieurs années avant de commencer les cours chez Françoise Viatour en tant que ténor. Après un an de travail, il participa au concours Jacques Dôme de Verviers en avril 2012, où il se qualifia parmi les finalistes. Le même mois, il participa au concours Bell’arte à Braine-l’Alleud dans la catégorie académie où il gagna un deuxième prix. Ce concours lui permit également de participer à une master class ainsi qu’à un enregistrement pour une chaîne de télévision culturelle italienne. L’année suivante il réussit son examen d’entrée à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) où il continue les cours avec Françoise Viatour. Il s’y perfectionne auprès de Benoit Giaux et de Daniel Thonnard. Il est actuellement en troisième baccalauréat. Récemment, il a pris part à la production Alcina de Handel au Théâtre Royal de La Monnaie et sera choriste dans La Vestale de Spontini ainsi que dans La Grande Messe des Morts de Berlioz.